Le comite libertaire

27 juin 2015

Notre modéle de société

Classé sous manifeste — lecomitelibertaire @ 11 h 55 min

NOTRE MODELE DE SOCIETE

LE COLLECTIVISME

Une société sans État

Nnous prônons l’autonomie de la conscience morale par-delà le bien et le mal définis par une orthodoxie majoritaire, un pouvoir à la pensée dominante. Nous nous voulons libre de penser par nous-même et d’exprimer librement notre pensée.

Si certains pensent qu’une fois la société libérée des entraves artificielles que lui impose l’État, l’ordre naturel précédemment contrarié se rétablirait spontanément, ce que symbolise le «A» inscrit dans un «O» («L’anarchie, c’est l’ordre sans le pouvoir», Proudhon).

Nous pensons que le concept d’ordre n’est pas moins «artificiel» que celui d’État. Ces derniers pensent que la seule manière de se passer des pouvoirs hiérarchiques est de ne pas laisser d’ordre coercitif s’installer. À ces fins, ils préconisent l’auto-organisation des individus par fédéralisme, comme moyen permettant la remise en cause permanente des fonctionnements sociaux autoritaires et de leurs justifications médiatiques. En outre, ces derniers ne reconnaissent que les mandats impératifs (votés en assemblée générale), révocables (donc contrôlés) et limités à un mandat précis et circonscrit dans le temps. Enfin, ils pensent que le mandatement ne doit intervenir qu’en cas d’absolue nécessité.

Nous sommes partisans d’un passage direct, ou du moins aussi rapide que possible, à une société sans État, cette société libertaire serait un système fondé sur l’entraide, où les communautés humaines fonctionneraient à la manière de groupes d’égaux ignorant toute notion de frontière. Les lois deviendraient inutiles car la protection de la propriété perdrait son sens ; la répartition des biens serait, après expropriation des richesses et mise en commun des moyens de production, assurée par un usage rationnel de la prise au tas (ou «prise sur le tas») dans un contexte d’abondance, et du rationnement pour les biens plus rares.

Le collectivisme politique est un mode d’organisation sociale fondé sur l’appropriation des moyens de décision, au nom de tous, de la majorité, de la généralité. 

Le collectivisme est une idéologie et une forme d’organisation sociale dont la légitimité du pouvoir décisionnel et exécutif se trouve dans la collectivité, l’ensemble de la population.

Dans le collectivisme ce sont les citoyens qui organisent la société et l’économie en rejetant la propriété privée des moyens de production et donc en socialisant (collectivisant) ces même moyens de production (usines, etc) ainsi que les services (eaux, électricité, banques, poste, écoles, hôpitaux, etc).

Dans le collectivisme les moyens de production appartiennent donc a tous et on y décide démocratiquement et en commun de la façon de les utiliser en fonction de nos besoins (que produire et en quelle quantité). Les richesses sont réparties équitablement (à chacun selon ses besoins) et chacun « apporte sa pierre à l’édifice » (de chacun selon ses moyens).

Le collectivisme met en avant la solidarité et, donc, s’oppose à l’individualisme politique qui prône la concurrence à outrance (la guerre de tous contre tous). Mais il ne s’oppose pas à l’individualisme en tant que droit de chaque individu à exister et à être libre.

500341-a-slogan-which-reads-on-strike-until-the-retirement-is-painted-on-a-wall-during-a-demonstration-over

1...34567...10

Fareankawulifrance |
UNION LOCALE CGT PESSAC |
l'Algérie de Demain Se... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | RESPOLITIC
| Goldmansucks
| Pcdvendee